Ramasser les corps vides

from by Héliodrome

/

lyrics

En marchant sur le bord vide de la pulsion trouée / J’ai parcouru en boucle le sentier disputé à mes visions / Alourdi par le prolongement noirci de mes vieux jours gris / J’ai fini par plier sous le poids de cette douce mélancolie / Qui me pousse à écrire pour combler à la course la distance / Qui sépare chaque percée de soleil de mes sorties de transe. / Au réveil j’ai affronté seul l’épreuve du manque / Dans laquelle s’arrachent un à un les mots de mon ventre, / Pour faire cesser les crampes j’ai bu des litres d’eau de fleur d’oranger / Qui sont devenus autant de mots d’amour en un langage codé. / Depuis dans mes tripes existent des poèmes pleins de non-dits / Construit à même la mesure du vers marqué au compte du mépris / Et qui hante la chambre anéchoïque du spectre de leur présence / Comme si la peur trace la limite du lieu où habite le silence. / Par chance l’enfant a porté une clé autour de son cou / Pour pouvoir retourner dîner seul chez lui juste au cas où.

Mes monologues sans autres ont modelé ma réalité / Autour d’un pôle sur lequel ma quête s’est articulée. / J’ai passé mes soirées à attendre son téléphone / Mais tout ça pour rien, je n’attends personne, / Seulement la coque vide d’un spectre d’intentions / Où en l’espace d’une parole j’ai déduit une relation. / J’invoque à voix haute les fantômes de mon passé amoureux / Pour qu’ils me soulèvent dans les airs à hauteur de leurs yeux / Et qu’ils confondent les mots qui s’échappent de mes lèvres / Avec l’écho de leurs propres pensées qui m’obsèdent. / Je suis arrivé là où les efforts pour conjurer le sort se perdent, / Quand les déceptions sont si belles que l’action les précède. / En elles subsistent le manque qui articule mon texte / Et qui déploie la logique du vide en un vortex. / Je m’entraîne à multiplier les différents sens des mots possibles / Mais je cherche encore quelqu’un pour me servir de guide / Et sortir du cercle de craie yézid que j’ai tracé autour de moi / Sans risquer de m’écrire n’importe quoi dans le dos et sur mes bras.

Marqué par la paume de mon père sur mon visage / J’essaye de quitter les haillons imposés avec l’âge. / La créance m’endette aux maillons de la chaîne / Et la souffrance s’assure sur le risque de ma haine. / Rescapé sur l’île déserte où j’ai échoué mes rites de passage / J’ai inventé un système qui me permet de remplir à plein pages / Des décharges de colère, d’insectes et de saletés / Pour que mes nuages transgressent les frontières rapiécées / Et que du ciel s’abattent les drones d’Égypte sur mes plaies / Pour guérir les aphtes comme du sel sur mon palais. / La plage a gardé intactes les traces de mes insomnies / Et je sursaute à chaque fois que je les croise en pleine nuit. / Parce que j’ai oublié d’effacer la piste sauvage de mes envies / Les matins ont retrouvé le lieu où se taisent mes récits / Distillés dans la rosée de mes rêves en un réel frelaté / Qui me rend aveugle lorsque je les bois en trop grande quantité.

Chaque jour encoche l’écorce des arbres comme un supplice / Pour finir par les dénuder des liens d’autorité qui les unissent. / Reliés entre eux par un code morse calligraphié en plein et délié / Ils créent un labyrinthe de chemins usés à force de traîner les pieds. / J’ai cherché à m’affranchir du mythe du minotaure / En cousant mes lèvres chaque fois que le langage me traversait le corps. / Pour garder en moi tout cet air qu’on m’a forcé à avaler / Je me suis envolé dans les principes d’une morale insensée. / Aujourd’hui je touche terre dans les parois de mon verre de café / Pour y déceler dans ses restes les hiéroglyphes de mon passé. / En soufflant sur les fragments de sablier au creux de ma main, / J’ai déterré le temps de passage qui permet au chiromancien / De lire l’avenir dans l’écrin de l’hallucination cauchemardesque / Quand il n’y a plus rien qui puisse venir à bout de tenir cette promesse.

credits

from Le Jardin des Especes, released March 14, 2017

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Endemik Music Montréal, Québec

Independent hip hop and experimental label since 2001.

contact / help

Contact Endemik Music

Streaming and
Download help

Redeem code